Pourquoi un dériveur intégral en aluminium ?

SCROLL

Les avantages du dériveur intégral en aluminium

Des pirogues Polynésiennes aux drakkars scandinaves, en passant par la Santa Maria de Christophe Colomb, l’être humain n’a pas attendu le dériveur intégral en aluminium. Pourtant, depuis un demi-siècle il est devenu pour beaucoup de navigateurs, qu’ils soient chevronnés ou novices, le meilleur choix pour partir en grande croisière autour du monde.

C’est une sorte d’équilibre parfait entre la fonction et le matériau. Entre l’acier, trop lourd et le polyester, trop fragile à l’impact, il séduit par son excellent ratio poids/résistance. Mieux, non seulement sa capacité d’absorption des chocs par déformation évite de transformer en drame toute rencontre avec un OFNI (Objet Flottant Non Identifié), permet de s’échouer tranquillement là où bon vous semble, mais elle permet en plus de développer des formes aussi harmonieuses que performantes. Avec un peu de temps et beaucoup de savoir-faire, les Allures sont la preuve que l’on peut s’affranchir des anguleux bouchains populaires des années soixante-dix, pour offrir des coques en forme à l’élégance et à la finition irréprochables.

Et comme, grâce à l’aluminium, on peut s’échouer sans arrière-pensée, naviguer dans des lagons où l’on a pied est également tentant. Le choix du dériveur intégral s’impose alors pleinement. Au-delà de l’agrément décrit ci-dessus, il participe également à accroître la sérénité du bord en offrant la possibilité de s’abriter au plus près de la côte, voir d’aller s’échouer au milieu de la mangrove lors du passage d’un cyclone. Histoire vécue, le bateau est ressorti absolument indemne. Plus au large, dérive relevée, il glisse sur la pente des vagues les plus fortes, au lieu d’être entraîné dans une sur-gîte par les forces contraires exercées par les voiles poussées par le vent d’un côté, et la quille freinée par l’eau de l’autre. Le tout, dans une douceur de mouvement inimaginable sur tout autre type de bateau du fait du parfait centrage des poids et de la faible traînée hydrodynamique. Et comme l’aluminium ne demande aucun entretien, vous aurez vraiment le temps d’en profiter.

Pour en savoir-plus